x

Produit ajouté avec succès à votre panier

Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Fermer la fenêtre Voir mon panier

Par téléphone

04 28 29 70 80

Notre service client dédié aux pros est là pour vous aider. Du lundi au vendredi de 9h à 18h. Appel non surtaxé.

Par Chat

Voir mon panier
Votre panier ne contient pas de produit. Utilisez notre catalogue pour ajouter des produits

C'est quoi l'empreinte carbone ?

Et pourquoi c’est important pour une entreprise (et tout le monde en fait).

#empreintecarbone #transitionécologique

Devenez acteur de l'économie circulaire avec Green-traders

L’empreinte carbone en entreprise, c’est la quantité de gaz à effet de serre (et plus précisément de dioxyde de carbone (CO2)) émise par quelque chose (comme les activités d'une personne ou la fabrication et le transport d'un produit) au cours d'une période donnée.

Concrètement, ça se traduit par l’impact qu’a votre entreprise sur l’environnement, à travers sa production de dioxyde de carbone. Et, plus il y a de Co2 dans l’atmosphère, plus la planète se réchauffe ! (On parle alors d’effet de serre). Mesurer son empreinte carbone, c’est prendre conscience de l’impact qu’a son activité économique sur la planète pour le réduire et minimiser le réchauffement climatique.

La réduction de l'empreinte carbone est donc l'affaire de tous : chacun peut agir à son niveau en changeant ses habitudes (utiliser des énergies renouvelables, favoriser les modes de transport doux, limiter le gaspillage, privilégier l’économie circulaire etc. Et (évidemment), acheter du reconditionné chez Greentraders.

Pourquoi choisir des équipements reconditionnés permet de réduire son empreinte carbone ?

Depuis la fabrication, jusqu’à l’utilisation en passant par la distribution, chaque produit va avoir une empreinte carbone. Mais, c’est le processus de fabrication qui va entraîner le plus d’émissions de CO2, (Jusqu’à 70% de l’empreinte totale du produit quand même !

C’est dû notamment à cause de l’extraction et l’utilisation des énergies fossiles et métaux précieux pour fabriquer les matières premières et de la consommation d’électricité).

Le reconditionnement des équipements mobiles professionnels permet alors d’éviter la fabrication de nouveaux produits ainsi que la production de Co2 associée à ce processus en entreprise.

Comment Greentraders évalue
l’économie d’émission de CO2 ?

Mieux comprendre la méthode que nous avons choisie.

1. Nous estimons les émissions carbone à la fabrication d’un équipement.

Pas de secret ici : quand les constructeurs ne transmettent pas les informations d’émissions carbone à la fabrication de leurs appareils, nous les décortiquons afin de regrouper leurs composants en 3 grandes catégories de matériaux polluants : le plastique, le chimique (batteries) et les éléments électroniques (carte mères etc.).

Nous nous reportons ensuite à des données fournies par des organismes (comme l’ADEME par exemple) pour estimer le carbone produit à la fabrication de ces matériaux.

Et voilà, nous avons notre premier chiffre : celui de l’émission de C02 à la fabrication.

2. Nous calculons les émissions carbone au reconditionnement d’un équipement.

Cette étape repose sur un calcul statistique. Grâce à nos partenaires reconditionneurs, nous récoltons les statistiques de pannes traitées sur leur gamme de produit. Basé sur ces éléments, nous pouvons déduire les pannes courantes traitées sur une référence donnée, et ainsi mesurer des éléments comme : la consommation de pièces détachées, le temps sur le banc d’essai ou encore les composant chimiques nécessaires.

Nous additionnons ces éléments et les répartissons par produit afin d’obtenir une moyenne et hop ! Nous avons notre émission carbone lors du reconditionnement d’une unité.

3. Emission carbone = 1 - 2.
Elémentaire mon cher Watson.

Ca parait logique, mais le reconditionnement d’une unité produit moins d’émission carbone qu’un produit neuf. A ce moment de notre étude, nous avions enfin le coeur net en faisant le delta entre nos 2 résultats.

Nouveau problème : faire ce travail sur tous les produits de notre catalogue n’était pas possible !

Alors nous avons décelé une tendance qui, en intégrant quelques facteurs nous amenait à des résultats extrêmement proches de la vérité. Les facteurs sont les suivants: le type de produit, son année de sortie, son poids et sa mobilité (possède t’il une batterie ou pas)